Omelette végane

Publié le par wolfie

montage omelette

 

Recette doublée qui convient pour six à sept personnes avec comme accompagnement une salade ou encore des tomates, des similis carnés etc, tout dépend de votre garniture je pense.


Seuls ingrédients qui n'ont pas été doublés mais simplement augmentés  : l'huile et le sel non raffiné.
Je garde le "1g" de curcuma car j'en met surtout pour la couleur.

 

 

Base :

Deux paquets de tofu soyeux (2x400g)
90g de farine de pois-chiche
14g de levure de bière
7g de sel non raffiné
1g de curcuma (pour la couleur)
10g de fécule de pomme de terre
15g d'huile d'olive

 

À partir de là regardez ce que vous avez dans votre frigo/placard et improvisez !

 

Ici ça a été la garniture suivante :

 

Deux oignons
Champignons
Fromage végétal (cheezly au jambon végétal)
Panisse

Sauce soja
Poivre, sel et ail.

 

 

Procédez ainsi :

 

Verser tout les ingrédients de la base ensemble dans un mixer puis le mettre en marche jusqu'à obtenir un mélange homogène (racler les bords pour récupérer la farine).

Faîtes revenir votre garniture à la poële si les ingrédients ne sont pas déjà cuits.

Ici on fait revenir les oignons dans de l'huile d'olive. Une fois les oignons dorés j'ajoute les champignons puis la panisse. Quelques instants plus tard je verse la sauce soja (environ 3càs) et j'ajoute le fromage coupé en dés ensuite.

L'assaisonnement vient à la fin, une fois que le tout est bien revenu.

 

Votre base est prête et plusieurs options s'offre à vous : faire des omelettes individuelles (indéniablement plus simple pour les retourner) ou bien diviser la base obtenue en deux (ou plus) étant donné que la recette est doublée verser le tout dans une seule poële serait périlleux).

En fonction de votre choix versez le mélange sur votre garniture dans la poële et commencer la cuisson.

Pour le moment je procède toujours selon la seconde méthode et je dois dire qu'une fois dans la poële on a peur du résultat. Je n'arrive jamais à retourner mon omelette correctement et j'obtiens toujours une sorte de bouillie.

Mais tout n'est pas perdu ! Une fois la cuisson terminée (laissez dorer chaque côté) je verse le tout sur un plat et je "sculpte" avec une spatule et j'arrive à obtenir cette forme (cf la photo) et en laissant reposer un peu la texture est bien meilleure aussi.

 

Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire.

 

 

Puisqu'il est toujours bon de citer ses sources vous retrouverez la recette "originale" ici : link

 

Publié dans Cuisine

Commenter cet article